Les programmes de recherche réalisés

Porteur : Anne-Laure MOREL-HOARAU (Société TORSKAL)

Partenaires :

  • TORSKAL (CYROI)
  • LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion)
  • LCSPBAT (Laboratoire Chimie, Structures, Propriétés de Biomatériaux et d'Agents Thérapeutiques, Université Paris XII)

Durée du projet : 01/03/2016 au 28/02/ 2018 (24 mois)

Financeur : TORSKAL (Financement FEDER: Entreprises innovantes)

Objectifs : L’objectif de ce projet est de concevoir et développer des nanovecteurs par chimie verte. En d’autres termes, ce projet porte sur la conception de nanomédicaments qui ont pour mission de diagnostiquer et détruire des cellules tumorales en les soumettant directement à l’influence de molécules actives issues de plantes médicinales réunionnaises inscrites à la pharmacopée française ou de plantes de culture maitrisée.

http://www.torskal.fr/

TASCMAR

Tools And Strategies to access to original bioactive compounds from Cultivation of MARine invertebrates and associated symbionts.

Porteur : Jamal OUAZZANI CHAHDI (ICSN, CNRS)

Partenaires :

  •  ICSN (Institut de Chimie des Substances Naturelles de Gif-sur-Yvette), CNRS, France
  •  UoA National and kapodistrian University of Athens, Grèce
  •  TAU Tel Aviv University, Israel
  •  NSTDA National Science and Technology Development Agency, Thailand
  •  LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion, France)
  •  I2C Ideas to Candidates Industry, PME, Allemagne
  •  BICT Bioindustry Innovation Industry, PME, Italie
  •  PGT Pierre Guerin Technologies Industry, France
  •  IMARE Natural SL Industry, PME, Espagne
  •  ASTAREAL AB INDUSTRY PME, Suède
  •  APIVITA INDUSTRY, PME, SME Grèce
  •  T6ECO T6 Ecosystems SRL Consulting, PME, Italie
  •  ECOOCEAN NGO, Israël

Durée du projet : 01/04/2015 au 01/04/2019 (48 mois)

Financeur : Europe (Programme européen H2020)

Objectifs : Les invertébrés marins (tels que les coraux mous, les éponges et les anémones de mer) sont reconnus comme une source de composés bioactifs et de biomatériaux, aux applications diverses allant de la cosmétique aux médicaments en passant par la biorémédiation. La principale difficulté de ces travaux relatifs à la valorisation de la biodiversité marine reste l’approvisionnement en matière première pour une production suffisante en molécules ou biomatériaux d’intérêt. Ainsi, le projet TASCMAR a pour objectif le développement de technologies innovantes pour la culture d’invertébrés marins et de leur micro-organismes associés afin de répondre au défi de la croissance bleue soutenue par l’Europe à savoir la découverte et la commercialisation de molécules d’origine marine de façon durable, efficace et respectueuse de l’environnement.

http://www.tascmar.eu

https://webmag-recherche.univ-reunion.fr/webmag-recherche-01#tascmar-des-molecules-dans-l-ocean-35543

Ressources humaines:

  • CAMPOS Pierre-Éric (2019 _ Post Doctorat, 18 mois)
  • BOLLARO Flavia (2019 _ Stagiaire Master 2, Sciences de la mer et du littoral, Chimie et science du vivant, Université de La Réunion, 5 mois)
  • LE LOARER Alexandre (2019 _ Stagiaire Master 2, Valorisation chimique et biotechnologique de la biodiversité, Université de La Réunion, 5 mois)
  • LENCLUME Guenaelle (2018 _ Stagiaire Master 2, Biodiversité des écosystèmes tropicaux, Université de La Réunion, 5 mois)
  • AMANS Tina (2017 _ Stagiare Master 2, Sciences Pharmaceutiques, spécialité Polymères et Principes Actifs d'Origine Naturelle (P2AON), 6 mois)
  • TINTILLIER Florent (2017 _ Technicien, 19 mois)
  • SAÏD HASSANE Charifat (2016 _ Doctorante, 4 ans)

Molécules colorantes naturelles issues de la Biodiversité Marine Fongique de La Réunion : Optimisation de la production et de l’extraction des pigments produits par biotechnologie.

Porteur : Mireille FOUILLAUD (LCSNSA)

Partenaires :

  • Università degli Studi di Messina (Dip. B.I.O.M.O.R.F.) Messina, Italy
  • CNR - IPSP (Consiglio Nazionale delle Ricerche, Istituto per la Protezione Sostenibile delle Piante), Portici, Italy
  • LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion), France

Durée du projet : 01/03/2015 au 31/03/2017 (24 mois)

Financeur : Région Réunion

Objectifs : Ce programme permet d’explorer la biodiversité microbienne marine tropicale et de cribler des microorganismes d’intérêt. Les micromycètes isolés et sélectionnés font l’objet d’études particulières dans l’optique de la production de molécules colorées par voie biotechnologique, à destination de l’industrie. Les productions sont étudiées dans des petits volumes (quelques centaines de millilitres) et extrapolées à des fermenteurs pilotes (2,5, 10L). Une collection de micro-organismes d’origine marine (zone OI) est également constituée (env. 400 isolats de bactéries et micromycètes (actinomycètes, levures, moisissures))

Valorisation du potentiel lipidique d’espèces végétales endémiques/indigènes de La Réunion : éco-extraction et analyse des huiles de graines.

Porteur : Yanis CARO (LCSNSA)

Partenaires :

  • Parc national de la Réunion, Réunion, France
  • LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion), France

Durée du projet : 01/03/2015 au 31/03/2017 (24 mois)

Financeur : Région Réunion

Objectifs : La finalité du projet est de valider le concept d’utilisation des lipides de plantes endémiques/indigénes de La Réunion pour des applications en alimentaire, cosmétologie, pharmacologie ou pour des applications énergétiques. Certains acides gras, caroténoïdes, tocophérols, stérols et triterpénes sont des composés naturels présents dans plusieurs produits de notre quotidien : composition cosmétique, pharmaceutique, dermatologique, produit alimentaire ou complément alimentaire. La découverte de molécules bioactives ou à fort potentiel énergétique issues de ressources renouvelables non protégées représente un marché financier considérable. Le projet s’articule autour de deux axes principaux. Le premier axe du projet s’intéresse à la sélection et la collecte des graines oléagineuses d’intérêts issues de la biodiversité terrestre de la Réunion et à la mise au point d’un procédé d’éco-extraction des lipides (nécessitant peu de solvants et des solvants non nocifs pour l’environnement). Le 2ème axe concerne la détermination des teneurs en lipides, en composés insaponifiables et en caroténoïdes, et la détermination du profil en acides gras, en composés insaponifiables, en tocophérols (antioxydants), en stérols et triterpènes (molécules bioactives).

Bioproduits alimentaires et non alimentaires dérivés de la canne à sucre.

Porteur : Alain SHUM CHEONG SING (LCSNSA)

Partenaires :

  • LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion), France

Durée du projet : 01/03/2015 au 31/03/2017 (24 mois)

Financeur : Région Réunion

Objectifs : L’étude des coproduits sucriers a permis depuis quelques années de recenser des molécules d’intérêt (acides, polyphénols, colorants…). Des voies de valorisations sous forme de molécules plateforme ou de bioproduits ont été identifiées à l’échelle du laboratoire. Les objectifs de ce projet sont d’extraire la fraction acide et d’étudier des propriétés physicochimiques de l’extrait et celles des dérivés obtenus par fonctionnalisation chimique. Le concept de bioraffinerie associé à celui d’une approche en chimie verte est privilégié dans ce programme.

Production durable d’extraits naturels biocides de deux Pipéracées à La Réunion.

Porteur : Jean-Philippe DEGUINE (CIRAD - Réunion)

Partenaires :

  • CIRAD - UMR PVBMT (Centre de Coopération Internationale de Recherche Agronomique pour le Développement), Réunion, France
  • ARMEFLHOR (Association Réunionnaise pour la Modernisation de l’Economie Fruitière, Légumière et Horticole), Réunion, France
  • ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique), Paris, France
  • PAT (Plant Advanced Technologies, Société Anonyme), Nancy, France
  • SHBP (Société Horticole de Bassin Plat (entreprise certifiée ISO 14001))
  • UMR 1349 IGEPP, INRA, Université Rennes 1
  • LCSNSA (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles et des Sciences des Aliments, Université de La Réunion), France

Durée du projet : 01/01/2015 au 30/06/2018 (42 mois)

Financeur : CASDAR (Compte d’affectation spéciale pour le développement agricole et rural)

Objectifs : La finalité de BIOPIPER est de produire à La Réunion des extraits naturels de deux Pipéracées, en vue de leur utilisation en protection agroécologique des cultures. En amont, BIOPIPER propose de mettre au point la production de ces plantes. Les recherches porteront sur la caractérisation phytochimique des extraits de plantes et sur la mesure de leur efficacité sur des bioagresseurs d’importance économique à La Réunion et à l’échelle nationale. En aval, BIOPIPER vise la valorisation commerciale et réglementée de la production des extraits, au bénéfice des filières agricoles et des consommateurs.